This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

Attrape-rêve fétiche "Le nuage et la dune"

Prix réduit

Prix régulier €79,90
( / )
Attrape-rêve de la première collection "Ojibwé".
Drive gratuit à l'atelier à Hardinghen (62) ou livraison Colissimo (4,90 €).
3 à 10 jours de fabrication, puis livraison rapide (2 à 3 jours ouvrés).
Comme tout produit de fabrication artisanale, ces pièces peuvent avoir de légères variations de forme, de couleur et d'épaisseur. C'est ce qui rend votre pièce vraiment exceptionnelle !
Cliquez ici pour être averti par email lorsque Attrape-rêve fétiche "Le nuage et la dune" sera disponible.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

"Le nuage et la dune" est l'attrape-rêve fétiche de la boutique, fabriqué à la main en l'honneur du conte de Bruno Ferrero, réécrit ensuite par Paulo Coelho dans "Histoires courtes". 

Il illustre ce magnifique hymne à l'amour qui a donné son nom à la boutique et qui saura vous apporter, je l'espère, courage, bienveillance et générosité. 

Les 3 enchantements de l'attrape-rêve

Chaque attrape-rêve de la collection Ojibwé est associé à trois "pouvoirs" particuliers, qu'il diffuse tout au long de son existence et qui influencent profondément son propriétaire. Ces enchantements sont définis en fonction des matériaux, des couleurs et des images qu'il incarne. 

Les enchantements de "Le Nuage et la dune" :

  • Courage
  • Bienveillance
  • Générosité

Le matériel utilisé pour "Le Nuage et la dune"

Structure Cercles en métal (20 cm, 10 cm, 5 cm x2), Triangle en métal (15 cm).
Matériaux Pelote de laine, fil de polyester, calottes en laiton.
Perles Perles en bois, perles en pâte polymère faites par mes soins, perles de rocaille en verre.
Plumes Plumes de volailles et d'oiseaux marins.
Couleurs Bleu marine, blanc, café, beige, sable, jaune, or, bois.
Hauteur 68 cm (+ boucle de 7 cm).
Largeur 30 cm.


L'histoire du Nuage et de la dune par Paulo COELHO 

Un jeune nuage naquit au milieu d'une grande tempête en mer Méditerranée. Mais il n'eut pas le temps d'y grandir ; un vent puissant poussa tous les nuages vers l'Afrique.
A peine avaient ils gagné le continent que le climat changea : un soleil généreux brillait dans le ciel, et au-dessous s'étendait le sable doré du désert du Sahara. Le vent continua de les pousser vers les forets du sud, vu que dans le désert il ne pleut pas, ou presque.
Cependant, ce qui arrive aux jeunes humains arrive aussi aux jeunes nuages : il décida de s'éloigner de ses parents et de ses amis plus âgés, pour connaître le monde.
" Que fais-tu ? protesta le vent. Le désert est le même partout ! Rejoins la formation, et allons jusqu'au centre de l'Afrique, où il y a des montagnes et des arbres extraordinaires ! "
Mais le jeune nuage, d'une nature rebelle, n'obéit pas ; peu à peu, il perdit de l'altitude, et il réussit à planer sur une brise douce, généreuse, près des sables dorés. Après une longue promenade, il s'aperçut qu'une dune lui souriait.
Il vit qu'elle aussi était jeune, formée récemment par le vent qui venait de passer. Il tomba amoureux sur le champ de sa chevelure dorée.
- Bonjour, dit-il. Comment est la vie en bas ?
- J'ai la compagnie des autres dunes, du soleil, du vent, et des caravanes qui de temps en temps passent par ici. Il fait parfois très chaud, mais c'est supportable. Et comment est la vie là-haut ?
- Il y a aussi le vent et le soleil, mais l'avantage, c'est que je peux me promener dans le ciel et connaitre beaucoup de choses.
- Pour moi la vie est courte, dit la dune. Quand le vent reviendra des forets, je disparaîtrai.
- Et cela t'attriste ?
- Cela me donne l'impression de ne servir à rien.
- Je ressens la même chose. Dés que passera un vent nouveau, j'irai vers le sud et je me transformerai en pluie ; mais c'est mon destin.
La dune hésita un peu, puis déclara :
- Sais-tu qu'ici, dans le désert, nous appelons la pluie Paradis ?
- Je ne savais pas que je pouvais devenir si important, dit fièrement le nuage.
- J'ai entendu des légendes racontées par les vieilles dunes. Elles disent qu'après la pluie nous sommes couvertes d'herbes et de fleurs. Mais je ne saurai jamais ce que c'et, parce que dans le désert il pleut très rarement.
A son tour le nuage hésita. Mais bien vite un large sourire lui revint.
- Si tu veux, je peux te couvrir de pluie. Je viens d'arriver, mais je suis amoureux de toi, et j'aimerais rester ici pour toujours.
- Quand je t'ai vu pour la première fois dans le ciel, moi aussi je suis tombée amoureuse,, dit la dune. Mais si tu te transformes en pluie ta belle chevelure blanche, tu vas en mourir.
- L'amour ne meurt jamais, répliqua le nuage. Il se transforme ; et je veux te montrer le Paradis.
Et il commença à caresser la dune de petites gouttes ; ainsi ils demeurèrent ensemble très longtemps, jusqu'au moment où apparut un arc-en-ciel.

Le lendemain, la petite dune était couverte de fleurs.
D'autres nuages qui se dirigeaient vers l'Afrique, croyant que se trouvait là une partie de la foret qu'ils cherchaient, déversèrent leur pluie. Vingt ans plus tard, la dune était devenue une oasis, et les voyageurs se rafraîchissaient à l'ombre de ses arbres.
Tout cela parce qu'un jour un nuage amoureux n'avait pas craint de donner sa vie par amour.

                                                                                                                    Paulo Coelho